Les bienfaits du foam roller

Aujourd’hui parlons d’un outil à la mode dans les salles de sport, de yoga / pilates et chez les sportifs de haut niveau. Cet objet, c’est le foam roller qui traduit en français donne littéralement rouleau en mousse et par extension rouleau de massage. Si vous faites de l’athlétisme, vous avez surement déjà vu des scènes d’athlètes se contorsionnant dans tous les sens dessus avant leur échauffement d’entrainement ou de compétition et parfois après l’effort. Et bien contrairement au rouleau en mousse de peinture, celui-ci sert principalement à s’auto-masser, s’étirer voir se renforcer.

On l’utilise quand ?

Dans le cadre du sport, il y a principalement deux moments où l’on se sert du foam roller, pour s’échauffer et pour récupérer.

Echauffement

Pendant votre échauffement vous pouvez intégrer une routine avec des exercices à faire sur le rouleau. L’idée c’est de préparer le muscle à l’effort en diminuant les différentes tensions, courbatures ou raideurs que vous ressentez. Contrairement à ce que l’on peut penser à savoir que les étirements passifs et les massages diminue le tonus musculaire et affectent la performance cela, peut s’avérer utile. En effet, l’idée à l’échauffement c’est de gagner en amplitude pour préparer le muscle à ce qu’il fera à haute vitesse. Par exemple si vous devez frapper dans un ballon, vous avez besoin d’effectuer à grande vitesse, un grand mouvement. Un muscle un peu trop raide moins efficace et sera plus exposé au risque de blessure.

Récupération

Vous pouvez donc l’utiliser après votre séance et cela semble encore plus pertinent. Il existe de nombreuses méthodes pour récupérer plus ou moins couteuses et les auto-massages s’inscrivent dans la liste de celles qui le sont le moins. Quand on essaie de se masser soi-même, il y a certaines zones qui sont difficiles d’accès. Essayez de vous masser le dos tout seul, impossible. Donc en fin de séance, une fois que vous êtes à la maison, au calme (surtout en période hivernale), prenez une quinzaine de minutes et vous roulez dessus. Il existe de nombreuses possibilités, en faisant quelques petites recherches vous pouvez trouver et construire votre propre routine. Parce que l’un des objectifs majeurs est là, vous devez apprendre à connaitre votre corps et trouvez les exercices qui vous font du bien. Ce que vous devez retenir c’est que tous les muscles du corps peuvent être traités, le dos comme je vous le disais, les fessiers sont très importants aussi, les quadriceps, les mollets…

Quotidien

Dans la même logique, vous pouvez également l’utiliser dans la vie de tous les jours. Cet outil peut s’adapter à vos besoins et pour en ressentir tous les bien faits il faut s’en servir régulièrement. Donc si vous souhaitez vous en servir le matin pour réveiller votre corps et le mettre dans de bonnes conditions pour la journée, vous pouvez. Vous avez quelques minutes à midi pour faire un break et vous sentez que vos fessiers sont engourdis. Vous travaillez debout et votre dos commence à siffler. Il existe une multitude de raison pour utiliser le rouleau. Le tout c’est de le faire de manière progressive de consulter des vidéos comme celle-ci qui vous explique comment l’utiliser et de construire votre expérience foam roller.

Quel foam roller utiliser ?

De préférence il vaut mieux opter pour débuter pour un foam roller de grande taille, c’est plus confortable dans l’utilisation et cela permet de couvrir une zone plus large. Ensuite il y a ceux qui sont tous lisse comme le mien ou alors ceux avec des picots. Ces derniers sont réputés pour agir de manières plus intensives sur les triggers points en français points gâchettes. J’ai découvert ce terme il y a deux ans, il s’agit de nœuds musculaires qui peuvent parfois être très douloureux. Ce qui est intéressant c’est que le rouleau que la douleur soit vive ou non permettra d’agir dessus.

En bref

* Le foam roller, c’est un rouleau de massage

* Il est accessible à tous, dans le cadre du sport et la vie de tous les jours.

* Il soulage les tensions musculaires, permet d’étirer le muscle et selon les positions de faire du renforcement.

* Il faut y aller progressivement quand on l’utilise pour éviter de se faire mal.

*Entre 10 et 50 euros ont peut trouver un bon foam roller.

* Il faut créer sa propre routine après avoir effectué quelques recherches.

* Il faut l’utiliser régulièrement pour ressentir les bienfaits.

* Les sportifs, notamment les sportifs amateurs que ce soit sport individuel ou amateur ont tout intérêt à se renseigner.

Et vous, vous utilisez quelle méthode pour récupérer après vos entraînements ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s